La Cetra d’Orfeo
Vous êtes ici : Accueil / Agenda / La Cetra d’Orfeo

La Cetra d’Orfeo

    • Quand 20/12/2018 à partir de 19:30 (Europe/Brussels / UTC100)
  • Musée L, place des Sciences - 1348 Louvain-la-Neuve
  • Téléphone du contact +32 (0) 10 47 48 41
  • Catégorie de l'événement Musique
  • Ajouter au calendrier iCal

Lavender’s Blue - Ballad tunes, celtic music, chansons françaises d’autrefois

La Ballade est apparue dans la vie londonienne comme une des plus grandes ressources musicales de l’Angleterre durant le fastueux règne de la Reine Elisabeth 1ère. Décrivant les derniers événements à la une de l’actualité sous forme de « journaux de chant », ils alimentaient les ragots et les rumeurs: un scandale, une pendaison, une victoire,… La Cetra d’Orfeo les associe à des musiques traditionnelles celtiques, des country-dances de « salon » et à des chansons françaises poétiques apparues en France à la même période et encore connues de nos jours. Broadside ballads, Roxburgh ballads, Th. Ravenscroft, J. Playford, J. Dowland, T. O’Carolan, R. de Lassus, Adriaenssens, …

Marie de Roy, soprano – Hannelore Devaere, harpe triple – Angélique Charbonnel, violoncelle baroque – Philippe Malfeyt, archiluth et guitare – Michel Keustermans, flûtes à bec et arrangements musicaux.

Appréciées de toutes les couches de la société car elles puisaient leur inspiration dans la musique populaire, les plus belles chansons françaises, ballades anglaises et autres mélodies celtiques du XVIIème siècle se dévoilent dans ce concert pour petits et grands. Ces chants familiers des musiciens de la ville, de la cour et des théâtres, donnaient lieu à des interprétations ornées et improvisées à toute occasion, décrivant sous forme élaborée ou grossière les derniers événements à la une de l’actualité, alimentant les ragots et les rumeurs. Ils s’offrent aujourd’hui au public, comme une joyeuse incursion dans notre mémoire collective.

Prix : 20 € / Amis du Musée L : 18 €  -  Réservation indispensable : YW1pc0BtdXNlZWwuYmU=  -  La soirée se terminera par un verre de l'amitié ...