Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Accord de la majorité sur une série d’engagements majeurs en termes de dossiers

Accord de la majorité sur une série d’engagements majeurs en termes de dossiers

error while rendering document-generation-link

Le 4 février 2022, la majorité en place dans notre commune prenait une série de 9 engagements afin de rétablir la confiance (mise à mal par le dépôt d’une motion de méfiance quelques jours plus tôt) entre les partenaires. La volonté de continuer à travailler ensemble et d’atteindre les objectifs fixés dans l’accord de majorité en 2018 a permis d’aboutir à une liste de priorités dans les dossiers suivants :

 

  1. L‘Ecole publique Tronc Commun à Athéna-Lauzelle

Depuis 2016, des discussions sont en cours à propos de la création d’une nouvelle école dans le futur éco-quartier d’Athéna-Lauzelle à Louvain-la-Neuve, qui devrait accueillir entre 4000 à 5000 personnes. Sur base d’une étude démographique qui objectivait les besoins, une demande officielle de la Ville avait été adressée en ce sens à l’UCLouvain, qui a accepté de céder un hectare de terrain à cette fin. Deux projets d’écoles étaient sur la table.

L’engagement de la majorité est de choisir le projet d’une école « tronc commun » (de la 1ère maternelle à la 3ème secondaire) dans le cadre du Pacte pour un Enseignement d’Excellence proposé par Wallonie Bruxelles Enseignement (WBE), qui en assure le financement complet. Ce choix permet d’avoir une pluralité de réseaux sur le site de Louvain-la-Neuve.

 

  1. L’aménagement de la Place du Centre

Le réaménagement de la place du Centre à Ottignies est un dossier qui est ouvert de longue date. En effet, afin de pouvoir agir de façon structurelle sur cette place, le Collège a lancé depuis plus de 10 ans un processus d’acquisition d’une partie des maisons qui bordent la place. La dernière maison de cette série a enfin été acquise en début 2022. En parallèle de ces acquisitions, le Collège a souhaité consulter les habitants afin de connaître leurs souhaits pour cette place centrale. Un questionnaire a ainsi été diffusé et a récolté près de 500 réponses, et deux ateliers participatifs avec 20 habitants se sont tenus en mars dernier.

L’engagement de la majorité concerne la tenue de ce processus participatif, dont les conclusions doivent être rendues pour le 1er septembre 2022 et communiquées au Collège en vue d’arrêter les options d’aménagement de la place et le calendrier de réalisation. En parallèle, le Collège s’engage à mandater l’administration pour travailler dès maintenant à l’élaboration du cahier des charges qui permettra de sélectionner un partenaire privé sur base d’un appel à manifestation d’intérêt.

 

  1. La Maison de repos publique

Depuis plusieurs années, les différents partis politiques ont la volonté de construire une Maison de repos publique à Ottignies-LLN. Un projet sur le site de la Mégisserie a été introduit en 2018 au niveau de la Région wallonne afin d’obtenir un accord de principe pour 120 lits. Cet accord a été octroyé en 2020.

Depuis ce moment, la Covid et les inondations ont quelque peu ralenti le projet et en ont changé l’orientation. En effet, le site de la Mégisserie ayant été inondé, il n’apparaît plus opportun pour développer ce type de projet. Le site de la Sapinière a été récemment évoqué et cette localisation semble intéressante car elle concerne un espace déjà aménagé et rapidement disponible.

L’engagement de la majorité est d’analyser cette localisation et d’avancer en ce sens le plus rapidement possible. L’appel à projets sera lancé afin que ce dossier puisse être concrétisé (projet ficelé et plans) pour la fin de  la mandature actuelle (2024) et que la construction puisse commencer dès le début de la mandature suivante.

 

  1. Parc de la Source

Depuis les premiers déconfinements, le Parc de la Source à Louvain-la-Neuve a été le théâtre de nombreux rassemblements de jeunes, qui ont induit de fortes nuisances pour les riverains immédiats du parc en termes de tapage, de déchets, mais également de sécurité.

L’engagement de la majorité était de prendre au niveau du Parc les mêmes mesures que celles qui ont été prises aux abords du Lac de Louvain-la-Neuve (ndlr : ce qui est fait depuis début mars), ainsi que de réactiver le groupe de travail qui avait été constitué autour de cette question, qui rassemble les différents acteurs qui s’occupent de ce parc (l’Université, des représentants des riverains, la Police, la Bourgmestre, et à l’élargir à d’autres acteurs si nécessaire) (ndlr : c’est fait également).

Les membres de la majorité se sont entendus également pour mener une réflexion plus globale sur la qualité de vie au centre urbain de Louvain-la-Neuve, et de réaliser un état des lieux afin d’identifier les endroits problématiques et surtout les potentialités en matière de lieux plus adaptés pour des rassemblements festifs de jeunes, et ce pour la rentrée académique 2022-2023.

 

  1. Parc Courbevoie

Le Parc de Courbevoie a été réalisé par le promoteur de ce nouveau quartier, les travaux sont terminés mais l’accès au parc n’est toujours pas ouvert au public. Afin d’avancer dans ce sens, les différents services de la Ville ont établi le listing de tous les éléments qui constituent des manquements par rapport au permis (tant ce qui concerne le Parc que les voiries). Le Collège communal a récemment rencontré l’UCLouvain pour lui présenter le document concernant le Parc, et la réunion s’est tenue dans un état d’esprit constructif. L’UCLouvain s’est engagée à rencontrer le promoteur et à communiquer ses remarques vers la fin du mois d’avril. Une seconde réunion est prévue en mai en vue de l’ouverture du Parc qui pourrait être programmée ensuite.

L’engagement de la majorité est de faire avancer ce dossier au plus vite.

 

  1. L’aménagement du cadre de vie des habitants

Certains espaces publics ou certains bâtiments sont dégradés et doivent être améliorés. Or les travaux ont un impact direct sur le cadre de vie des habitants (par exemple les escaliers du Cœur de ville, l’entretien des espaces publics, les réparations dans les bâtiments publics) : ils doivent dont être réalisés prioritairement. On pense tout particulièrement aux Escaliers du Cœur de Ville qui doivent être réalisés en priorité dès la réception du matériel et les moyens humains nécessaires pour ce faire doivent être affectés en priorité (ndlr : les escaliers sont en passe d’être finalisés). Tous les travaux ne peuvent pas se faire en même temps.

L’engagement de la majorité est de demander au Collège d’établir une liste des travaux à réaliser en priorité afin d’éviter une dégradation plus importante des bâtiments ou espaces publics concernés.

 

  1. Une amélioration du fonctionnement interne de notre Administration

La majorité veillera à compléter le cadre afin de répondre aux projets politiques. Nous souhaitons que les engagements nécessaires soient concrétisés au plus vite, et pour faciliter ceci, nous demandons à l’administration de mener une réflexion rapide sur l’application d’autres échelles barémiques adaptées au profil recherché, afin de pouvoir renforcer certains services (citons par exemple la nécessité d’engager une personne pour épauler le Directeur du Service des Travaux).

 

  1. Fiscalité  et budget

En matière de fiscalité, la majorité s’est engagée à diminuer de moitié les recettes de la taxe sur les surfaces de bureau et à agir sur le coût vérité des déchets répercuté auprès des citoyens qui sera plafonné à 95 %.

A propos du budget, l’engagement est de réaliser un budget base zéro.

Un bilan financier sera réalisé pour fin juin 2022 (avant la préparation du budget 2023), sans exclure a priori d’autres baisses de certains impôts si les finances le permettent.

 

  1. Commissariat

Suite aux inondations de juillet 2021 et aux dégâts occasionnés au commissariat de police, un projet de reconstruction sera initié avant la fin de la mandature pour être réalisé dans les plus brefs délais.

 

Actions sur le document