Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Inauguration

Inauguration

error while rendering document-generation-link
La nouvelle station d’épuration de Pinchart - la première en Brabant wallon à fonctionner à l’aide de filtres de roseaux plantés - a été inaugurée le 3 octobre.

Une station d’épuration par lagunage vient d’être construite sur environ 2000m², à côté de la cressonnière de Pinchart, pour traiter les eaux usées des rues voisines (des Prairies, des Vergers, de Lasne et une partie des Charnois/Châtaigniers).

La Ville et l’intercommunale inBW, partenaires dans l’opération, ont fait le choix d’une station « par filtres de roseaux plantés », pour une meilleure intégration de la station dans son environnement. Ce type de station consomme 5 à 10 fois moins d’énergie que les stations d’épuration à boues activées construites dans des grandes cuves en béton.

La station a coûté 834.000€, entièrement à charge de la Société Publique de Gestion de l'Eau (SPGE). La Ville a pris en charge l’égouttage des rues, pour amener l’eau jusqu’à la station.

Les invités présents à l’inauguration le 3 octobre ont appris que jusqu’ici, les eaux usées de Pinchart étaient dispersées dans l’environnement ou collectées par les égouts pour être amenées à la rivière sans aucune épuration.

90% des égouts placés

La bourgmestre Julie Chantry s’est dit ravie de cette installation, un élément supplémentaire dans le réseau d’assainissement des eaux usées de la ville. Avec plus de 90% des égouts placés, Ottignies-Louvain-la-Neuve est parmi les bons élèves du Brabant wallon et de Wallonie. « Améliorer la qualité de l’eau et assurer sa gestion parcimonieuse » est une priorité du Programme Stratégique Transversal de la majorité en place. Le Conseil communal vient par ailleurs de voter un nouveau plan d’actions avec le Contrat de Rivière, qui prévoit notamment l’égouttage des rues Croix-Thomas et de la Limite.

La Ville a acheté le site de la cressonnière (sur la rive droite du Pinchart, entre la rue des Prairies et le chemin creux du Fond du Ry) et le bois qui le prolonge en direction de la vallée du Pinchart il y a plusieurs années, pour en assurer la protection. Il s’agit en effet d’un site intéressant biologiquement. Les membres du Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN) y organisent régulièrement des opérations de gestion, pour y favoriser le développement de la biodiversité. Plusieurs d'entre eux étaient d'ailleurs présents à l'inauguration.

L’inBW a profité du chantier pour réaliser des aménagements favorables à la conservation des bassins de la cressonnière. Des digues ont été reconstituées et un nouveau moine permet d’y maintenir le niveau d’eau.

(MCD - 3/10/22)

Actions sur le document