Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Ma Ville / Services techniques / Environnement / Eau & Rivières / Les cours d'eau
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Les cours d'eau

La Ville est traversée par plusieurs cours d'eau : le Pinchart, le Blanc Ry, le Ry Angon, le Ry Denegry, la Malaise, le Balaux ainsi que par la Dyle. Le gestionnaire du cours d'eau varie selon sa catégorie: la Ville ne gère que les cours d'eau de catégorie 3.

  • Le Pinchart est de catégorie 2 et 3 (séparation à la rue de Lasne);
  • Le Blanc Ry est de catégorie 2 et 3 (séparation au rond-point de la rue Blanc-Ry);
  • Le Ry Angon est de catégorie 2;
  • Le Ry Denegry est de catégorie 3;
  • La Malaise est de catégorie 2;
  • Le Balaux est de catégorie 3;
  • La Dyle est de catégorie 1.

Toutes les informations de contact sont reprises sur le site de la Région wallonne 


Nos cours d'eau sont régulièrement analysés par le contrat de rivière.
Divers indices permettent d'évaluer leur qualité, à savoir les indices IPS (Indice de polluo-sensibilité), IBGN (Indice Biologique Global Normalisé) et  IPO (Indice de Pollution Organique). Pour la Dyle et ses affluents, vous pouvez consulter ces indices aux adresses suivantes :

IPS

IBGN

IPO

Contrat de rivière - Dyle

Contrat de rivière - Pinchart

Contrat de rivière - Ry d'Angon

Contrat de rivière - Blanc-Ry, Malaise

 

La gestion des eaux est réglée par le Code de l'Environnement contenant le code de l'eau et ses arrêtés d'exécution (http://environnement.wallonie.be/) ainsi que par le règlement sur l'égouttage qui complète les dispositions de la région wallonne.

Cette législation nous concernent tous parce que:

Généralement, en Belgique, les égouts rassemblent à la fois les eaux de pluie et les eaux usées pour les envoyer en traitement à la station d'épuration : il s'agit d'égouts dits unitaires. Les égouts dits séparatifs se caractérisent par un double réseau : les eaux pluviales d'un côté et les eaux usées de l'autre. Tout le site de LLN est constitué d’un réseau séparatif. Chaque rue possède un double réseau d'égouttage et chaque habitation possède donc un double raccordement : un pour les eaux de pluie et un pour les eaux usées.

Les eaux pluviales sont conduites directement dans le milieu récepteur à savoir de lac de LLN. Les eaux usées sont dirigées vers le collecteur de la Dyle (excepté une partie du parc scientifique) et vers la station d'épuration de Wavre. Le système séparatif a l'avantage de ne pas surcharger les stations d'épuration avec des eaux pluviales, en principe peu polluées. Il impose par contre que les eaux de ruissellement soient aussi propres que possible afin de ne pas perturber le milieu récepteur. Il implique une vigilance accrue de la part des services communaux chargés de contrôler le respect du raccordement au moment de la construction d'une nouvelle habitation mais aussi de la part des citoyens. Les habitants sont invités à toujours veiller au respect du séparatif dans toutes les opérations internes à l’habitation. Ainsi, quand on apporte une modification dans la maison, sur la terrasse… le riverain doit vérifier que le raccordement soit réalisé correctement. Il est également important que personne ne verse aucun liquide pollué dans les avaloirs se trouvant sur la voie publique puisque ceux-ci sont directement reliés au lac !!!!. Mieux vaut donc éviter de nettoyer son véhicule ou de rejeter des restes de peintures dans les avaloirs à LLN d’autant que en vertu du code de l’eau (article D.161 et D.393) ceci constitue une infraction, passible d’une sanction pénale ou d’une amende administrative communale … Attention ceci est aussi valable dans toute la commune.

Actions sur le document