Navigation
Menu de navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Transmettre, apprendre

Transmettre, apprendre

error while rendering document-generation-link
Et rapprocher les générations. 34 jeunes engagés pour une première expérience de travail salarié, dans le cadre d’Eté solidaire.

 

Chaque année, notre Ville engage des jobistes dans le cadre de l’opération Été solidaire initiée et cofinancée à 90% par la Wallonie. Cette année, 34 jeunes (de 15 à 21 ans) ont découvert une première expérience de travail.

« Nous les avons sélectionnés parmi une septantaine de candidats, en veillant à la mixité fille/garçon et la mixité sociale. Nous ne les engageons qu’une seule fois, pour donner la chance à un maximum de nos habitants », explique l’échevin de la Jeunesse Benoît Jacob. « Ils travaillent pendant 10 jours ouvrables, dans les infrastructures de la Ville/du CPAS ou de leurs partenaires : le Centre sportif des Coquerées, Notre Maison, la Ferme équestre, le Cercle d’histoire Chago… »

L’échevin et les animateurs du Plan de cohésion sociale de la Ville essaient de tenir compte des souhaits des jeunes, pour les répartir dans les différents lieux d’emploi.

« Ceux qui aiment le contact avec les personnes âgées sont envoyés à la Résidence du Moulin, ceux qui aiment les animaux vont à la Ferme équestre… Cela dépend aussi de quand ils sont disponibles. »

Cette initiative vise à impliquer les jeunes dans l’embellissement des quartiers, à développer le sens de la citoyenneté et de la solidarité vis-à-vis des personnes défavorisées ou en difficulté, à favoriser les liens intergénérationnels, à valoriser ou renforcer l’image des jeunes vis-à-vis d’eux-mêmes et des publics qui bénéficient de leur travail…

Dans les potagers de trois quartiers

Damien Doat et Victoria Van Heertum, 18 ans tous les deux, ont été engagés pour effectuer des travaux d’entretien dans les parcelles collectives des potagers publics du Buston, de la Chapelle aux Sabots et du Bauloy.

Nous avons rencontré Damien, brouette en mains, le 13 août, dans le potager du Bauloy.

« Nous avons fini de tailler la haie et remis la compostière en ordre. Il faut encore désherber dans les chemins. »

Un job agréable, décrit l’Ottintois, qui ne se voyait pas travailler dans un bureau ni à la caisse d’un supermarché. D’autant qu’il est souvent rentré chez lui avec une partie de la récolte du jour : courgettes, haricots, herbes aromatiques…

« Chaque potager de quartier a un mode de fonctionnement différent. J’ai rencontré beaucoup de personnes et découvert comment elles s’organisent, pour gérer les parcelles communes (sur lesquelles tout le monde travaille et dont le produit de la récolte est partagé). Il me semble que le potager du Bauloy est le plus joli car il est très fleuri. »

Recherche jardiniers

Le compliment va droit au cœur du Néolouvaniste Ahmed Hafsaoui, le plus ancien potagiste du Bauloy. « C’est toujours un plaisir d’échanger avec les jeunes. Ceux de cette année étaient vraiment motivés ! » Il adore transmettre : sa passion pour les artichauts et le résultat de ses expériences (il ne désespère pas de voir un jour des fruits, sur son abricotier).

Animateur du potager depuis plusieurs années, le Néolouvaniste Jacques Figeys en a vu passer, des candidats au jardinage ! « Il y a des déménagements, des bénévoles qui tombent malades… il faut un dos solide, être disponible, et ne pas avoir peur de travailler parfois sous la pluie. C’est un métier assez exigeant, mais il est gratifiant quand il se déroule dans une ambiance de convivialité, ce qu’on essaie de promouvoir. »

Et comment ! Le secrétaire du potager, Bruno Simonis, lui aussi de Louvain-la-Neuve, évoque les auberges espagnoles qui réunissent les potagistes et leurs familles, deux fois par an, voire davantage : « On fête aussi les anniversaires. »

La saison se termine doucement. Il faudra laisser le terrain se reposer pendant l’hiver et tout recommencer, dès le mois de février. De nouveaux candidats seront recrutés pour compléter l’équipe actuelle (12 jardiniers). Avis aux amateurs !

Info : 0496 / 35 65 01

ZmlnZXlzamFjcXVlc0Bob3RtYWlsLmNvbQ==

Plan de cohésion sociale: 10 / 43 64 80

cGNzQG9sbG4uYmU=

(MCD - 16/08/21)

Actions sur le document